01 44 14 82 15

Aide exceptionnelle à l’embauche des jeunes de moins 26 ans

Pour aider les jeunes arrivant sur un marché du travail, fragilisé par la crise sanitaire de Covid-19, le Gouvernement a mis en place le plan « 1 jeune, 1 solution ». Celui-ci vise notamment à encourager les entreprises à l’embauche des jeunes travailleurs moyennant le versement d’aides financières !

  • Une aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans

L’article 65 de la loi de finances rectificatives du 30 juillet 2020, complété par le décret du 5 août 2020 (n°2020-985) institue une aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans.

Cette aide est d’un montant de 4000 euros maximum (ce montant est proratisé si le temps de travail du salarié est inférieur à 35 heures). Pour pouvoir solliciter cette aide, l’entreprise ou l’association doit s’assurer que l’embauche du jeune salarié remplit les conditions suivantes :

  1. Le salarié est embauché en CDD d’au moins 3 mois ou en CDI ;
  2. La date de conclusion du contrat se situe entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 ;
  3. La rémunération du salarié est inférieure ou égale à 2 fois le montant horaire du SMIC ;
  4. L’employeur est à jour de ses obligations déclaratives et de paiement à l’égard de l’administration fiscale et des organismes de recouvrement ;
  5. L’employeur ne bénéficie pas d’une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi pour le salarié considéré ;
  6. L’employeur n’a pas procédé, depuis le 1er janvier 2020, à un licenciement économique sur le poste concerné par cette embauche,
  7. Le salarié ne doit pas avoir appartenu aux effectifs de l’entreprise à compter du 1er août au titre d’un contrat non-exigible à l’aide.

Par ailleurs, plusieurs autres précisons seront également nécessaires :

  • Pour pouvoir bénéficier de l’aide, l’entreprise doit maintenir le salarié dans son effectif pendant au moins 3 mois à compter du 1er jour d’exécution du contrat ;

  • Si, en cours d’exécution du contrat, le salarié dépasse l’âge de 25 ans, l’employeur continue de percevoir l’aide jusqu’à son épuisement.

Cette demande d’aide devra être transmise en ligne sur le site de l’Agence de services et de paiement à compter du 1er octobre 2020. Elle sera versée à l’entreprise ou à l’association chaque trimestre.

A lire aussi : Embauche d’un mineur: quelles sont les conditions?

  • Une aide exceptionnelle à l’embauche d’un apprenti

La loi de finances rectificatives du 30 juillet 2020 a institué, en son article 76, une aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis. Le montant de cette aide varie selon l’âge de l’apprenti :

  • 5000 euros s’il est mineur ;
  • 8000 euros, s’il est majeur. 

Cette aide exceptionnelle à l’embauche des jeunes travailleurs est versée aux entreprises de moins de 250 salariés, lorsque les conditions suivantes sont remplies :

  • Le contrat d’apprentissage est conclu entre le 1er juillet 2020 et 28 février 2021 
  • L’apprenti est âgé de 16 ans à 25 ans révolus ; 
  • Le diplôme préparé est d’un niveau BAC+5 ou inférieur.

En outre,seule la première année d’apprentissage est éligible à l’aide exceptionnelle. L’aide unique est maintenue pour les années suivantes du contrat.

Cette aide exceptionnelle est également versée pour l’embauche de salarié de moins de 30 ans en contrat de professionnalisationL’attribution de l’aide exceptionnelle est automatique. En effet, le dépôt du contrat éligible auprès de votre opérateur de compétence (O.P.C.O) déclenche le versement mensuel de l’aide.